Bercé par TINA

Le récit « il n'y a pas d'alternative » semble rendre le gouvernement Modi et les marchés financiers indiens complaisants. La prudence est conseillée